Ajouter à mes dossier

Kōzaburō Tamamura

Nikkō, Kanmangafuchi, les cent statues de pierre de Jizō 807 STONE IDOL'S AT NIKKO


Commentaire

Sur la rive gauche de la rivière Daiya, en vis à vis avec le temple Dainichi-dō s’étendait une longue série de statues en pierres du populaire bodhisattva Jizō (地蔵菩薩), dans les gorges de Kanmangafuchi 1 (憾満ヶ淵). Depuis Nikkō, il fallait compter cinq heures de kago pour l’atteindre.

Cette série, appelée les cent Jizō (hyaku jizō), comprenait à son extrémité une sculpture plus imposante, surnommée Oya-jizō (親地蔵 « papa jizō ») que l’on aperçoit ici au centre de la photographie.

Les sculptures ont souffert des crues de la Daiya qui en emportèrent un bon nombre en 1902, dont la tête du grand Oya-jizō. Toutefois, ce paysage sauvage et verdoyant n’a guère changé depuis l’ère Meiji et l’on peut encore admirer aujourd’hui les bodhisattva rescapés.

Notes

1. Ce lieu a deux noms proches mais qui s’écrivent différemment: Kanmangafuchi (憾満ガ淵) ou Ganmangafuchi (含満ガ淵), plus utilisé au xixe siècle. Cette gorge avait été formée par une éruption du mont Nantai.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=377